Novembre, mois de l’ESS : Comment Rue Juliette s’inscrit dans cette dynamique

Spread the love

Novembre, c’est…

le mois des champignons et des potirons

le mois d’Halloween

le mois du re-confinement

le mois du Vendée Globe

le mois de l’élection de Biden

le mois sans tabac…

Mais c’est aussi le mois de l’économie Sociale et Solidaire, une branche de l’économie dans laquelle nous inscrivons Rue Juliette !

L’économie Sociale et Solidaire, qu’est ce que c’est ? 

Ce sont des entreprises et d’autres organisations (coopératives, associations, fondations…) animées par la même envie de concilier activité économique et équité sociale. 

Ce sont des structures qui inscrivent dans leurs statuts cette vocation, qu’elle soit de lutter contre l’exclusion, améliorer l’égalité des chances, ou protéger l’environnement.

Elles peuvent opérer dans tous les secteurs, du commerce à l’épargne, et s’appliquent à elles-mêmes une gouvernance participative et une limitation des écarts de revenus entre les membres.

Chez Rue Juliette, nous avons aussi pris ces partis et les avons inscrits dans nos statuts. Nous espérons bien aussi participer à notre échelle à un monde plus juste et plus respectueux de la planète.

Comment ? En créant une épicerie zéro déchet “phygitale” comme l’a nommée la CCI. Nous allons permettre aux gens de faire leurs courses (alimentaires, hygiène et cosmétique) en ligne ou dans notre future boutique du 13eme à Paris, sans plus mettre d’emballage à la poubelle, grâce au vrac et à la consigne. 

Et tout ça avec l’aide de l’ANRH, association qui emploie des personnes en situation de handicap, qui nous loue la boutique, et va venir nous épauler pour préparer vos commandes.

Au delà de nos statuts et de notre vocation, en ce mois de l’ESS, parlons un peu finances, d’autant plus que le sujet a été au coeur de notre activité ces deux derniers mois : 

Nous sommes très fiers d’avoir réussi à financer notre projet dans cette dynamique ESS : 

  • Notre crowdfunding, réalisé sur Miimosa, le leader du financement participatif au service de l’agriculture et de l’alimentation. Avec Miimosa, ce sont plus de 3500 projets qui ont pu être financés depuis sa création. Quant à Rue Juliette, nous avons pu en plus bénéficier d’une campagne spéciale “Tous au Vrac”, que Miimosa a mis en place en partenariat avec Réseau Vrac.  Et vous avez été plus d’une centaine à nous soutenir ! Alors mille et mille merci à chacun d’entre vous, à la fois pour les sommes que vous nous avez apportée, mais aussi la confiance dans le projet !
  • Notre prêt bancaire, que nous sommes heureux de souscrire auprès de la NEF : Unique en France, la coopérative financière (si si, ça existe !) offre des solutions d’épargne et de crédit orientées vers des projets ayant une utilité sociale, écologique ou culturelle. Quoi de mieux pour nous ? Il a sonné comme une évidence de pouvoir monter le projet avec leur soutien.
  • Enfin, Paris Initiative Entreprise, le premier financeur des entrepreneurs engagés à Paris, nous accompagne ! Son rôle : permettre à des projets à fort impact social, territorial et environnemental de se lancer. Nous avons pu bénéficier de conseils avisés, d’un prêt d’honneur, de garanties spécifiques en tant que femme créatrice d’entreprise, et, cerise sur le gâteau, on va avoir un parrain ! 

Quel triptyque !

Alors, si vous aussi vous avez envie de monter un projet dans l’économie sociale et solidaire, surtout, foncez

Profitez de ce mois où l’ESS est mise à l’honneur pour vous informer et vous former ! Un programme adapté à la situation sanitaire est disponible ici . Près de 300 événements en ligne vous attendent. De quoi vous occuper pendant le confinement !

L’occasion aussi de découvrir qui recevra le prix de l’ESS cette année, et de retrouver ceux de l’édition précédente.

D’ailleurs, la République de l’ESS vient d’annoncer sa création !

Quant à nous, sous en poche (enfin, bientôt :-)), nous avançons le plus vite possible désormais : 

  • les travaux de la boutique sont lancés, 
  • on a reçus nos magnifiques silos Applymage
  • et commencé à passer les premières commandes de matériel

Ce serait juste top de pouvoir ouvrir ce mois, placé sous le signe de l’ESS.

Mais bon, on est peut être un peu optimistes quand même.

Le suspens est à son comble.

Alors si ce n’est pas encore fait, suivez nous !

Facebook

Instagram

Linkedin

RueJuliette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.