On se présente… et on vous dévoile l’origine de Rue Juliette, vos courses “zéro déchet, total respect”.

Spread the love
Juliette, Geoffrey et Eden, une famille zéro déchet à l’origine de Rue Juliette

Aujourd’hui nous allons vous raconter qui nous sommes et comment nous en sommes venus à créer Rue Juliette, qui va vous proposer une nouvelle façon de faire vos courses.

Dans la famille Rue Juliette il y a Juliette, la maman, et fondatrice de Rue Juliette, Geoffrey, le papa, et Eden, 11 ans bientôt, la fille. Et puis il y a aussi Mario le lapin mais lui on ne le compte pas vraiment…Même s’il adore manger nos épluchures…

Jusque 2018 nous étions une famille “normale” aux poubelles “normales”, bien triées. Nous faisions attention, essayions de bien manger, mais avions peu de temps dans notre vie à l’emploi du temp surchargé…

Et puis en 2018-2019, dans le monde d’avant, nous avons eu la chance de faire un grand voyage (notre blog : makemedream). Nous avons vu la beauté de la planète, mais aussi touché du doigt le réchauffement climatique… et les déchets qui polluent la terre à peu près partout. Comme beaucoup de voyageurs, nous ne sommes pas revenus intacts . A notre retour nous avons eu envie de faire quelque chose pour aider les gens à changer leurs habitudes

Lors de notre voyage, nous avions aussi pu noter que dans beaucoup d’endroits du globe, les gens avaient encore, heureusement, la coutume de cuisiner les bons produits locaux. Au delà de nous être régalés, nous avons eu envie de relocaliser notre alimentation également en rentrant, en privilégiant encore davantage les produits locaux et de saison.

Notre engagement serait-il politique, associatif, une initiative privée ?

En Septembre 2019, nous avons décidé de nous inscrire dans diverses démarches : 

Une démarche d’abord familiale

Notre première démarche est évidemment familiale. Nous sommes passés de consommateurs à consom’acteurs. Faire nos courses au maximum en vrac, avec nos bocaux, en cuisinant plus, en jouant parfois aux apprentis sorciers pour des recettes de lessive, etc…

Le bilan : 

  • Ce n’est pas si facile d’être consom’acteur, et parfois les vieux travers nous titillaient… C’est “tellement simple” de choisir tous ces produits sur-emballés et sur-transformés venus d’on ne sait où, contenant on ne sait quoi. C’est surtout le temps que ça prend qui nous a convaincu qu’il fallait rendre le zéro déchet facile si on voulait que les gens passent du vœux pieux à l’action.
  • Mais manger moins transformé a eu un effet bénéfique immédiat sur notre santé. Et nous avons retrouvé le VRAI goût (ça y est, je n’aime plus du tout les gâteaux industriels) ! 
  • Nous avons été étonnés par certaines découvertes : beaucoup de recettes nécessitent bien moins de temps que ce qu’on s’imaginait ! Il fallait partager toutes nos astuces.

Une tentation politique…

Sans vouloir appartenir à un parti politique, nous avons participé aux groupes de travaux d’Europe Ecologie les Verts lors des municipales. Et nous avons tiré un double enseignement de notre exploration du monde politique : 

  • Oui ! Il faut s’engager et s’exprimer : de nombreuses idées que nous avons pu impulser ont été écoutées. Et certaines reprises dans le programme. Assemblées citoyennes, groupes de travaux. Tout le monde a la capacité à défendre ses idées ! Il ne tient qu’à chacun de s’engager si on le peut / veut.
  • Par contre, ce n’est pas gagné-gagné : on comprend que le monde politique est fait aussi de bras de fer, de stratégie, et d’intérêts contradictoires…(ex : c’est difficile de pousser la consigne car le traitement des déchets rapporte à certains !)

Nos premiers pas dans l’engagement associatif

Il nous a semblé évident d’adhérer à Zero Waste Paris, bureau locale de l’influente Zéro Waste France, qui défend une démarche positive pour aller vers une société zéro déchet. 

  • Nous y avons rencontré des gens formidables, engagés. Et Zero Waste est bien capable de bousculer les lignes quand elle pointe du doigts les incohérences des politiques ou les abus des grands pollueurs. Elle influence aussi bien positivement en soutenant d’autres initiatives comme la Rue Zéro Déchet dans le 10eme  arrondissement. Et elle intervient dans les entreprises et les écoles pour sensibiliser à la réduction des déchets.
  • Mais les bénévoles de Zero Waste Paris jonglent avec des moyens limités, et l’association compte beaucoup sur le bénévolat de personnes… en retraite pour être capables de donner vie à ses ambitions… : la vraie limite de l’investissement associatif est notre temps à tous, et en particulier aux actifs et aux familles.

Une entreprise pour faire du bien aux gens et à la planète.

Notre objectif était aussi que notre activité professionnelle s’inscrire dans notre démarche globale : Créer une entreprise “qui fait sens” . Nous avons des compétences en organisation, digital, relation client, marketing, commerce, des expériences en grande entreprise comme en start-up. Pourquoi pas monter une entreprise autour de nos valeurs ? 

L’idée est là : Devenir un acteur du zéro déchet. Le tout est de définir comment. 

Pour nous, forcément, le but est de nous adresser à tout le monde. Nous voulons que chacun sente que son “petit pas” compte, et qu’il est en mesure d’en faire un second, puis un troisième…pour lui en premier lieu, sa santé, son bien être, mais aussi au delà de lui.

Nous nous donnons pour mission de démocratiser le zéro déchet. Faire en sorte que réduire la taille de ses poubelles devienne un jeu d’enfant.

Comment ? Grâce à la consigne : Rue Juliette offre à chacun la possibilité de faire ses courses sans emballage jetable !

Alors nous avons abordé le projet en envisageant tout ce qui semblait difficile dans le vrac. Et nous avons décidé de supprimer ces contraintes, et de coller aux modes de vie de chacun.

Les courses se feront donc

  • en ligne,
    • avec livraison
    • ou en venant les chercher en point de retrait,
  • ou encore en boutique.

Pour éviter les bocaux / sacs à vrac oubliés, et pour garantir l’hygiène, notre service de courses reposera sur la consigne.

Bien sûr nos produits seront au maximum bio et locaux, le plus possible en circuit court. Et tous nos partenaires engagés dans une démarche responsable.

Et parce qu’on souhaite aussi que notre projet ait une dimension sociale (une vieille histoire de famille, mais on ne peut pas tout raconter en une fois), on décide de travailler avec des gens en situation de handicap ou de réinsertion.

Où on en est, qui nous soutient ?

Depuis… depuis le projet est chouchouté par l’incubateur de la CCI / Incuba’school, nous sommes adhérents à Réseau Vrac et Réseau Consigne, en lien avec plein de pros du secteur qui nous épaulent et nous donnent des conseils…On a un local en vue…déjà plein de producteurs avec qui on a prévu de travailler. Et on commence à prendre la parole sur les réseaux sociaux.

On espère pouvoir proposer à quelques uns d’entre vous d’être parmi les premiers à pouvoir faire vos courses chez nous, et d’être nos premiers clients-tests d’ici quelques semaine. Et nous lancer à la rentrée ! 

Alors pour vous inscrire à notre newsletter et être tenu informé de notre actualité, inscrivez-vous sur ruejuliette.com !

A très vite surtout ! On a hâte !

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à nous laisser un petit commentaire, et à partager !

13 avis sur “On se présente… et on vous dévoile l’origine de Rue Juliette, vos courses “zéro déchet, total respect”.

  1. Rosine

    Félicitations et bienvenue au nouveau né Rue Juliette !
    Bon je ne ferai pas partie de vos premiers clients car la livraison à Nice ce sera pas trop éco-responsable :=)
    Bises à toute la belle famille
    Rosine & Colin

    Réponse
    1. Juliette Francequin Auteur de la publication

      Merci beaucoup pour ton soutien Rosine !! Effectivement ce ne serait pas vraiment responsable :-)) N’hésite pas à en parler à tes amis Parisiens et à bientôt surtout lors de ton prochain passage à Paris !

      Réponse
  2. Marie

    Bravo pour cette superbe initiative, c’est très intéressant de connaître l’histoire derrière la création de Rue Juliette ! Je vous souhaite le meilleur pour la suite …

    Réponse
  3. Gruia

    Bravo pour ce magnifique projet centré sur l’humain, pour un monde meilleur !
    A quand la livraison au delà de Paris intra-muros, dans le 78 par exemple? 😉
    Nous voulons notre RueJuliette!
    Nous vous souhaitons pleine réussite et scaling très vite.
    Manue et Colin

    Réponse
    1. Juliette Francequin Auteur de la publication

      Merci beaucoup Manue !
      Il va falloir attendre encore un peu pour les livraisons dans le 78 🙂 Mais on y pense !
      Gros bisous à tous les quatre et au plaisir de nous revoir bientôt
      Juliette

      Réponse
  4. Sandra

    Bravo Juliette!! Quelle belle initiative! Je partage! Je ne pourrais malheureusement pas en bénéficier, habitant en Suisse….

    Réponse
  5. Chloé

    Bonjour !
    Bienvenus dans le quartier ! Nous habitons la rue de Patay depuis plus de 20 ans et nous sommes ravis de voir un commerce éco-socio-responsable ouvrir ! Bravo pour l’initiative ! On a hâte 😉

    Réponse
    1. Juliette Francequin Auteur de la publication

      Bonjour Chloe !
      Merci pour ce message qui fait tellement plaisir !!
      N’hésitez pas à vous inscrire sur notre site pour savoir quand nous ouvrirons exactement (on a encore un peu de travail ;-))
      On a hâte de vous rencontrer ! A bientôt !

      Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.