10 conseils pour un été responsable

Spread the love
Vêtements éthiques et mobilité douce seront de mise cet été !

Les beaux jours arrivent, les enfants ont fini l’école depuis peu, peut-être vous préparez-vous à partir quelques temps vous aérer la tête ? Prendre le large oui, mais tout en gardant un comportement éco-responsable, n’est-ce pas ? Voici les 10 conseils de Rue Juliette pour passer un été responsable !

1/ Le dressing responsable

Les vacances sont souvent l’occasion de renouveler sa garde-robe, oui mais… Saviez-vous que les vêtements ont un impact écologique ? Selon l’Ademe, la mode émet 1,2 milliard de tonnes de gaz à effet de serre par an, soit plus que les vols internationaux et le trafic maritime réunis. 

Pourtant, il est possible de consommer la mode autrement et de limiter son empreinte environnementale lorsque l’on renouvelle sa garde-robe. Pour cela, on abandonne la fast-fashion et on favorise la seconde main, ou, a minima, les vêtements éco-responsables. Et surtout, on essaie de rester 0 déchet jusque dans son dressing ! Rue Juliette vous explique comment faire :

La revente et l’achat

De nos jours, il existe de nombreux sites et applications permettant d’offrir une nouvelle vie à nos vêtements relativement facilement. Il suffit de créer un compte, prendre en photo l’article, remplir une petite fiche produit, définir un prix et l’envoyer une fois qu’il a trouvé preneur. Cette démarche facile comporte un double avantage : les vêtements dont vous ne voulez plus ne finissent pas à la poubelle et vous en tirez un petit profit, tentant, non ?

Si la pollution générée par l’industrie textile vous touche et que vous êtes prêt.e.s à franchir le pas, vous pouvez tout-à-fait renouveler votre garde-robe via la seconde main. On peut y trouver de jolis articles, parfois oubliés, qui redeviennent tendance, car ne l’oublions pas : la mode est un éternel recommencement.

Les sites d’achat et de revente en ligne préférés de Rue Juliette : United Wardrobe et Vinted

Le don

Vous n’avez pas le temps ou vous ne souhaitez tout simplement pas vendre vos vêtements ? Pourquoi ne pas les donner à vos proches en organisant un vide-dressing entre amis ? Vous pouvez aussi les déposer dans des centres comme Emmaüs et La Croix Rouge ou des bornes de collecte comme Le Relais. Seul bémol pour ce dernier, les vêtements sont à remettre dans des sacs en plastique fermés.
Quelle que soit l’option que vous choisirez, vous ferez à coup sûr un heureux et aiderez peut-être quelqu’un dans le besoin. 🙏

NB : Une tenue professionnelle que vous ne souhaitez plus porter ? Pensez à La cravate solidaire !

Des vêtements abîmés ? Optez pour l’upcycling !

L’upcy…quoi ? L’upcycling, c’est le recyclage 2.0 des vêtements qui permet de redonner de la valeur aux habits usés, tâchés ou troués.
Lorsqu’un vêtement est abîmé, nous le délaissons et finissons par le jeter. Il sera alors probablement brûlé et polluera l’atmosphère. Afin d’éviter cela, vous pouvez par exemple récupérer vos vêtements usagés et en faire des chiffons pour le ménage ou des blouses de protection pour les activités des enfants.

2/ Des indispensables de plage responsables

Maillots de bains, serviettes, espadrilles… acheter ces équipements de seconde main peut être un pas difficile à franchir. Si vous n’en êtes pas là, ne vous en faites pas, il existe tout de même des moyens de réduire l’impact environnemental de vos achats. Favorisez autant que possible le made in France et les matières naturelles comme le coton bio, le chanvre et le lin.

Voici un petit guide pour choisir votre maillot de bain éthique et responsable en toute connaissance de cause. 👙

3/ Des vacances à proximité

Un aller-retour Paris / New-York (USA) équivaut à 1,62 tonnes de CO2 par personne. Ces émissions correspondent à l’absorption annuelle d’une cinquantaine d’arbres. En comparaison, un aller-retour en train de Paris à Séville (Espagne) équivaut à 3kg de CO2 par personne, ce qui correspond à l’absorption annuelle d’un arbre.

Il y a beaucoup de magnifiques endroits à découvrir autour de nous, et choisir de voyager moins loin est sans aucun doute la meilleure façon de passer un été responsable. En plus, avec le COVID dans les parages, nous avons l’occasion de découvrir que la France et l’Europe sont top ! 😊

Pour calculer les estimations de vos émissions (voiture, train, logement, VOD/Internet), c’est par ici !

4/ Des repas de saison

On ne le répétera jamais assez… ce que vous choisissez de mettre dans votre assiette a un impact environnemental. Les fruits ou légumes hors saison et importés sont souvent transportés en avion ou en bateau, puis par camion dans des conditions permettant leur conservation (réfrigération, climatisation). Ces trois moyens de transport sont polluants pour la planète.

De plus, afin que les fruits ne mûrissent pas trop vite pendant le transport, ils sont recouverts de produits chimiques permettant leur conservation. L’été regorge de fruits et légumes délicieux, cultivés en France ou aux alentours et permettant de se préparer de bonnes petites salades pour accompagner le barbecue ou partir en pique-nique, alors n’oubliez jamais de vérifier la saisonnalité de ce que vous vous apprêtez à acheter. Par ailleurs, profitez de vos vacances pour découvrir les petits producteurs locaux de votre lieu de vacances, vous ferez peut-être de bonnes trouvailles !

PS : pour les pique-niques, on n’oublie pas les indispensables 0 déchets. 🌍

5/ La déconnexion

Promenades, sport, lecture, visites, apéro en terrasse, … les activités estivales ne manquent pas, profitez-en pour déconnecter et laisser de côté l’ordinateur ou le téléphone qui consomment de l’énergie ! Vous ne vous en porterez que mieux. 🙂

Le saviez-vous ? une recherche sur Google émet 0,2 g de C02 tandis qu’il faut consommer 0.0003 kWh d’énergie pour faire une requête, soit 1 kilojoule. Cela représente à peu près autant d’énergie que ce qu’un corps humain adulte brûle en 10 min !

NB : Avant de partir, vérifiez bien que tous vos appareils électroniques sont éteints.

6/ La mobilité douce

Il fait beau ? Profitez-en pour laisser la voiture de côté ! Vélo, marche, trottinette… Prenez le temps de vous déplacer autrement, la planète ne s’en portera que mieux, et votre santé aussi. 🚴‍

7/ Une crème solaire clean

Si vous allez au soleil, n’oubliez pas de vous protéger avec une bonne crème solaire ! Cependant, prenez soin de bien la choisir car la plupart des crèmes solaires conventionnelles contiennent des produits chimiques qui contribuent à la pollution des océans et dégradent les coraux, éléments de biodiversité essentiels à l’équilibre des océans.

La sélection de Rue Juliette : Le lait solaire naturel et 0 déchet de Cozie

8/ Au revoir les insecticides

Certes, nous avons besoin des insectes qui pollinisent et régulent les plantes. Mais certains, comme les moustiques, peuvent devenir nos pires ennemis en vacances. Pour s’en débarrasser, on oublie les insecticides polluants et nocifs pour notre santé. On choisit plutôt une alternative écologique comme la moustiquaire et/ou la citronnelle. Ils renonceront à coup sûr à vous piquer !

9/ La clim’ oui, mais pas trop…

Vous le savez peut-être, la climatisation est loin d’être écologique. Elle contient des fluides nocifs pour l’environnement et consomme beaucoup d’énergie. Et plus on met la clim’ fort, plus l’impact est élevé… alors veillez à ne jamais dépasser une différence de 3 degrés entre la température extérieure et celle de la climatisation.

Pour être au frais tout en restant écolo, on ferme les volets de chez soi en partant, on ferme la fenêtre pour ne pas laisser entrer la chaleur, on aère la nuit et tôt le matin et on essaie de créer des courants d’air !

PS : En vacances, s’il fait chaud, l’éventail sera votre meilleur ami !

10/ Une économie d’eau

Vous faites attention à votre consommation d’eau toute l’année, mais en été avec la chaleur, difficile de l’économiser… Vous pouvez tout de même mettre en place quelques gestes simples afin de limiter la consommation d’eau. Arrosez vos plantes avec de l’eau de récupération (pluie, cuisson), abandonnez les batailles d’eau (c’est pour la bonne cause) et évitez de multiplier douches et bains plusieurs fois par jour qui ne sont de toute façon pas bons pour la peau. La mer, les lacs, les rivières vous rafraîchiront, ils sont là pour ça !

Sources

Et vous, lequel de ces conseils pensez-vous mettre en place cet été ? En avez-vous d’autres à nous partager ? Rue Juliette vous souhaite de bonnes vacances ! 🌞
Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à nous le dire en commentaire et à le partager.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.